Qui suis-je ?
Contacts

julienbourey [at] gmail.com
06 83 34 25 93
Twitter
Snapchat
Instagram
Facebook
Linkedin
ID PSN : monsieurzac

Mon parcours
  • Community Manager PlayStation

  • Rédacteur / Co-Rédacteur en chef / Contact RP, partenaires, concours / Gestionnaire global Xbox-Mag.net
    Février 2002 à mars 2009

  • Ex-contributions : Fubiz, Welove #ff017d, Admire ça

Bonjour ! Je m'appelle Julien.

Et voici mes humeurs...

 
1 septembre 2013 Humeurs Aucun commentaire # , ,

Mes humeurs – Août 2013

A défaut de faire des articles hebdomadaires comme je les aime sur bien des blogs de filles et de garçons, petit débrief mensuel longtemps oublié.

  • Films : un bon moment devant Insaisissables qui fait son job de divertissement estival. Il me reste tellement de films (ok… blockbusters) à voir que ma carte UGC s’agite toute seule dans mon portefeuille.
  • Blu-Ray : pas mal de retard sur des films achetés ces derniers mois comme la trilogie Jurassic Park au hasard.
  • Musique : découverte de Who Made Who en soirée.
  • Séries :
    • Retour de Newsroom qui est de plus en plus « en temps réel », ils ont intégré Twitter dans la série et même si les évènements ont eu lieu il y longtemps, on a presque l’impression d’être en direct.
    • Les très saisissants épisodes d’Hannibal avec l’hyper stylisé Mads Mikkelsen mais aussi Laurence Fishburne ou Hugh Dancy. Quelques scènes très crues mais croustillantes à souhait.
  • Jeux : The Last of Us fait toujours frémir mes nuits.
  • Miam : j’ai terriblement envie de manger italien en ce moment, ça tombe bien, je suis parti 5 jours en Allemagne, gastronomiquement totalement opposé donc.
  • Expo :
    • Des points, des traits, des couleurs flashy, des femmes, des sculptures, c’est Roy Lichtenstein à découvrir avec un bon pop-corn à Beaubourg.
    • Des corps, beaucoup de travail, des géants mais des petites personnes aussi, un documentaire silencieux mais passionnant de 52mn, ça, c’est Ron Mueck à la Fondation Cartier (pour l’art contemporain).
  • Voyages : la chance d’être parti à la Gamescom pour 2 jours et demi, après avoir foulé les planches de Deauville pendant 7 heures exactement, avant d’être allé à Berlin pour un week-end de trois jours. Quelques photos à partager bien sûr. Peut-être.
  • Achats : une table pour le salon, il manque encore les chaises… et un fauteuil très sympa mais pour l’instant remisé dans une chambre le temps de trouver un répulsif ou une solution miracle pour que le chat (Ilou) ne fasse pas ses griffes sur le tissu et évite au maximum de poser ses poils dessus. Pas gagné. Des conseils ?
13 juillet 2013 Photo , Voyages no responses # , ,

Budapest, carnet de voyage, jour 6 et 7

Double ration d’infos et de photos pour ce soir avec la 6ème journée si peu riche en mouvements qu’un article n’était pas nécessaire et la 7ème et dernière journée pour moi à Budapest.

Jour 6

Changement d’hôtel, du Courtyard by Marriott City Center au somptueux Boscolo Budapest, Autograph Collection aka le New York Palace, un hôtel 5 étoiles superior, la classification luxe ultime. Bref, on ne se laisse pas aller !

Une fois installé et changé, deux métro plus tard (ligne 2 puis 3 jusqu’à la place Hősök), on découvre l’immense Place des Héros qui marque l’entrée du Bois de Ville de Budapest, un parc gargantuesque avec lac, zoo, attractions, chateau, musée, et surtout les Thermes Széchenyi, encore plus grands que ceux de Gellert. Ils proposent deux bains chauds en extérieur, une piscine de nage en extérieur, une multitude de bains à différentes températures en intérieur et bien sûr saunas, hammams et massages. Trois heures auront suffit pour profiter du lieu et parfaire notre bronzage.

Petite balade dans le Bois de Ville ensuite, on repasse vers l’entrée où notre pique-nique du midi a eu lieu, une petite glace et nous rentrons à l’hôtel. Le soir direction le restaurant Klassz.

Regardez les photos du jour 6 puis lisez le jour 7 en dessous !

Jour 7

Aujourd’hui, petit déjeuner à l’hôtel, au somptueux -lui aussi- New York Café de l’hôtel. Buffet bien fourni en salé et sucré, avec le petit plus : du Prosecco ! Une fois rassasié, direction l’autre rive du Danube, Buda pour découvrir les Collines de Buda avec pour commencer un train à crémaillère Fogaskerekű, la ligne 60 de la ville. Après 400 mètres de dénivelé, une marche de 2-3 kilomètres nous amène au Belvédère Élisabeth puis nous redescendons en ville grâce à un télésiège dépaysant, le Libego.

Puis, retour dans le centre ville de Pest, vers la station centrale de la place Deak Ferenc puis le centre commercial WestEnd pour un peu de shopping. Enfin, retour à l’hôtel pour une session piscine-sauna-hamman-détente !

Aujourd’hui petit déjeuner « buffet continental » à l’hôtel, rien de bien local mais de quoi bien se nourrir. A pied, direction la Maison de la Terreur de Budapest qui retrace l’histoire de la ville et de la Hongrie sous deux régimes régis par la terreur. Le musée et ses différentes expositions mettent vraiment les visiteurs dans une ambiance particulière, ne serait-ce parce qu’on est accueilli par un tank qui baigne dans une espèce d’huile de moteur ou parce qu’on finit la visite en arpentant une ancienne prison et des cellules de prisonniers.

Longue marche ensuite vers le grand parlement du pays, avec un passage au California Coffee Company, charmant coffee shop certainement arrivé ici avant les Starbucks qui s’installent en ville.

Arrivés au Parlement, la place tout autour est en travaux (un grand espace piéton + tram est prévu pour l’année prochaine), nous prenons des tickets pour une visite en français un peu plus tard. Du coup, on trouve un estanco typiquement hongrois : le Kisharang avec des plats bien riches et un rapport qualité/prix au top.

Retour au Parlement pour la visite malheureusement un peu courte puisqu’il est vraiment en activité avec 2000 employés et officiels, tout n’est donc pas accessible. C’est le 3ème plus grand du monde, le 1er en Europe avec une coupole qui culmine à 96m de haut, presque 700 salles, 20kms d’escaliers, j’en passe et des meilleur(e)s. La visite prend le chemin de l’escalier d’honneur, du grand hall, puis sous la coupole, on peut admirer la Couronne de Saint Etienne. Enfin, directement une des deux chambres du Parlement, la chambre haute utilisée jusqu’en 1945. Les photos parlent d’elles-mêmes concernant la taille et la richesse du lieu !

Au retour, stop au parc Erzsébet pour une limonade au soleil, et retour à l’hôtel…

11 juillet 2013 Photo , Voyages no responses # , ,

Budapest, carnet de voyage, jour 4

Rappels : jour 1, jour 2 et jour 3.

4ème jour un peu plus cool, moins de visites et de marche mais riche en émotions tout de même. Après avoir laissé notre location AirBnB, direction le Courtyard by Marriott City Center. Posage de valise et préparation pour la journée.

Direction avec le bus 7A le Mont Gellert et la Citadelle de Budapest célèbre pour sa « statue de la liberté » (pas la même qu’ailleurs). L’ascension du mont s’arrête vite pour visiter la propagandiste Église troglodyte Saint-Gérard, percée dans la roche donc. Le Mont culmine à 235m au dessus de Budapest et propose un nouveau panorama unique sur toute la ville, on peut vite repérer d’autres bâtiments et rues déjà vus et empruntés.

Après une montée faite quasi uniquement de marches, puis la descente sur le même modèle forcément, le reste de l’après-midi est consacrée aux thermes Gellert, absolument superbes, dans un tout autre genre que les thermes Kiraly de lundi. Bassin chaud extérieur, piscine à vagues, piscine intérieur, bassins intérieurs plus ou moins chauds (avant séparés hommes/femmes mais accessibles à tous maintenant), saunas, hammams  massages, bref l’endroit idéal pour dépenser ses dernière réserves d’énergie et parfaire son bronzage tout en profitant des bienfaits du souffre.

Retour à l’hôtel puis soirée tranquille au resto et découvert d’un nouveau kert, le Fogas, dans le même style que Szimpla hier soir qui s’est avéré lui aussi être un endroit immanquable pour faire la fête à Budapest !

DES PHOTOS, à nouveau, en changeant un peu de nom d’article. Pour rappel, le jour 1 et le jour 2.

La journée commence en marchant de l’appartement aux Halles centrales de Budapest aka Vásárcsarnok, un immense marché avec des tonnes de spécialités locales, des fruits, légumes et l’immanquable paprika, utilisé partout ici. A l’étage des commerces plus touristiques.

Métro 2 puis 1 pour rejoindre la place Oktogon et revenir dans le quartier juif de la ville avec pour commencer le parc Liszt Ferenc puis tout un dédale de rues, parcs, jusqu’au passage Gozsdu qui propose un large choix de café et restaurants branchés pour se rafraichir et se sustenter.

Rendez-vous ensuite à la Grande Synagogue qui est réellement impressionnante à l’intérieur, vous verrez les photos. Retour ensuite sur la rue piétonne Vaci et ses nombreuses boutiques et la libération sucrée de la journée au bout : le Café Gerbeaud et son agréable terrasse.

18h30 arrive et c’est l’heure parfaite pour une croisière d’un peu plus d’une heure sur le Danube, un peu chère, mais avec moins d’une quinzaine de passager au final (mais où sont tous les touristes ?) et… une coupe de champagne offerte ! Superbes vues sur les deux rives Buda, et Pest. On revoit le Palais Royal, les ponts, le Parlement et d’autres bâtiments sous un autre angle.

Retour au port puis direction le Szimpla pour une soirée on l’espère entrainante.